Dans leur rapport sur la réponse des concessions au sujet de la COVID-19, Automotive News a souligné que les concessions s'attendaient à s'appuyer beaucoup plus sur les services techniques pour le profit et qu'elles pourraient délicatement essayer de nouvelles tactiques pour générer ce profit.

Pour maintenir les revenus de service élevés, les concessions qui ont répondu au sondage d'AutoNews en mars envisageaient de déterminer comment de nouveaux rabais et de nouvelles offres de service pourraient empêcher que les consommateurs diffèrent leurs besoins d'entretien alors qu'eux aussi doivent faire face à la pandémie.

La prise en charge et la livraison semblaient être le premier moyen de sauvegarde pour les services techniques : « 80 pour cent ont déclaré qu'il était probable qu'ils offrent une prise en charge et une livraison améliorées ou gratuites pour les services de réparation et d'entretien », a indiqué AutoNews. 

image de la page couverture du rapport spécial d'Automotive News sur la réponse au coronavirus.
Le rapport spécial d'Automotive News détaille les stratégies des concessions pour favoriser les revenus, une perspective sur l'action des gouvernements et des plans pour le retour à la normale des activités commerciales.

Ceci s'aligne avec nos données sur les services de prise en charge et de livraison. Pendant des webinaires récents, nous avons interrogé environ 400 concessions et représentants d'équipementiers sur leurs plans précédents, actuels et futurs pour les offres de prise en charge et de livraison. Presque la moitié des répondants ont indiqué qu'ils effectuaient des prises en charge et livraisons pour 50 % ou plus de leurs rendez-vous de service pendant la pandémie. Vous pouvez obtenir de plus amples renseignements sur les résultats de notre sondage informel ici

Comme pour les opérations fixes, les services techniques expérimentent de nouvelles façons d'interagir avec les clients. Même pendant la première semaine suivant le confinement national, 88 % des répondants du sondage AutoNews ont indiqué qu'il était probable qu'ils augmentent l'utilisation d'outils numériques. 

Ces efforts sont apparus très évidents dans les six semaines suivant la publication du questionnaire d'AutoNews. Les rapports de l'industrie, les anecdotes des médias sociaux et les publicités des concessions montrent tous le grand résultat : les ventes en ligne et la livraison à la maison se répandent rapidement et les clients sont enchantés.

Pour consulter un excellent commentaire sur ce changement numérique, lisez la colonne de la journaliste Lindsay Vanhulle d'AutoNews, « Post-pandemic digital shift could include selling cars from home » (Le changement numérique post-pandémie pourrait inclure la vente de voiture depuis la maison).

Dans cet article, elle résume bien le changement : « Les concessions physiques ne vont pas disparaître. Ceci est toutefois une occasion d'essayer de nouvelles manières de vendre des voitures. » 

Un professionnel de la médecine prenant livraison de son véhicule de courtoisie à long terme chez Fox Valley Auto Group

Tout comme Vanhulle, nous voyons une occasion à travers les difficultés exceptionnelles. Le moment est bien choisi pour expérimenter avec de nouvelles utilisations de flotte prise en charge de façon numérique, des conditions de véhicule de courtoisie prolongée ou des ponts de location. 

Les véhicules de courtoisie peuvent être mis à contribution pour ces trois cas. En fait, nous avons déjà aidé l'un de nos clients à ajouter des véhicules de son inventaire détenu vers sa flotte Dealerware afin d'offrir des contrats de véhicule de courtoisie prolongés à des médecins et infirmières sur la ligne de front COVID-19.

Les détails de l'assurance et des frais pour le client dépendent de la politique d'assurance des garages particuliers de chaque concession et de la flotte de véhicules de courtoisie. Cependant, si de nouveaux cas d'utilisation de flotte peuvent fonctionner dans ce cadre judiciaire, les plateformes de gestion de flottes, comme Dealerware peuvent aider les concessions à faire un suivi serré des coûts associés avec de nouveaux programmes de flotte et même d'ajouter des frais (si approprié) pour aider à générer un flux de trésorerie.

 

Malheureusement, la plupart des répondants (67 %) au sondage d'AutoNews ont indiqué qu'ils n'étaient pas intéressés à de nouveaux moyens de générer un flux de trésorerie, malgré le fait qu'ils ne s'attendent pas que la situation revienne à la normale avant six à douze mois.

Il s'agit d'une longue attente. Et même si les concessions qui utilisent leurs véhicules de flotte et leurs inventaires de nouvelles manières ne récupéreront pas par magie tous les revenus perdus, elles seront mieux équipées pour desservir les clients avec de nouvelles habitudes de magasinage et attentes envers l'expérience d'achat au détail.

 

Si vous êtes prêt à expérimenter avec votre flotte, Dealerware est prêt à vous aider. Nous offrons actuellement 60 jours gratuits sur la plateforme Dealerware. Nous vous aiderons réaliser la configuration rapidement et il n'y a aucune obligation d'inscription après la période d'essai.